Motoculteur : comment bien le choisir ?

🖊️ Dossier réalisé par Matthieu – 09/2022

Vous avez passé en revue les outils de jardinage et en avez choisi un de bonne qualité, mais il vous reste maintenant à choisir le motoculteur parfait. C’est parfois une tâche difficile, car il existe une multitude de motoculteurs différents.

Aujourd’hui, je vais vous montrer comment choisir le meilleur motoculteur pour vos besoins.

Qu’est-Ce Qu’un Motoculteur ?

Un motoculteur est une machine utilisée pour labourer le sol et le labourage est le processus qui consiste à briser la surface du sol à l’aide d’un outil agricole. Le labourage est probablement l’une des plus anciennes activités humaines.

Motoculteur

Le type de motoculteur le plus courant aujourd’hui est alimenté par un moteur thermique. Les dents de ces motoculteurs sont souvent fabriquées en acier dur plutôt qu’en acier mou comme c’est le cas pour d’autres types d’équipements agricoles. Cela les rend plus durables, mais aussi moins flexibles et moins susceptibles d’être endommagées si vous heurtez accidentellement une pierre ou une racine avec elles.

Sur un motoculteur, vous pouvez trouver deux jeux de grandes roues, un à l’avant et un à l’arrière. Les roues sont généralement lestées pour créer une traction, et vous pouvez diriger le véhicule avec un guidon.

Pourquoi Utiliser Un Motoculteur, Quels En Sont Les Avantages ?

Un motoculteur peut vous épargner tout le travail difficile du jardinage. Si vous en avez assez de creuser vos sillons de jardin à la main, il est peut-être temps d’investir dans un motoculteur.

Les motoculteurs sont conçus pour couper le sol et le retourner afin que vous puissiez y planter directement. Vous gagnez ainsi du temps, car vous n’avez pas à passer des heures à creuser des trous avec des pelles ou des houes.

Il a plusieurs avantages :

Vitesse : le labourage peut être effectué rapidement si votre machine est suffisamment puissante. De nombreux modèles vous permettent de régler la vitesse afin que vous puissiez travailler au rythme qui vous convient le mieux, en fonction de vos besoins et de votre niveau de confort.

Facilité : le labourage est plus facile pour votre corps que d’autres méthodes, comme le creusement avec une pelle ou le binage à la main. Il nécessite également moins d’efforts physiques que les autres options, ce qui signifie qu’il est également plus simple pour votre dos et vos genoux.

Des résultats constants : L’utilisation d’un motoculteur permet de retourner chaque lit de jardin de manière cohérente à chaque fois, de sorte qu’il n’y a pas d’endroits oubliés ou de zones où les mauvaises herbes sont autorisées.

Les petits modèles conviennent mieux à une utilisation dans les jardins, tandis que les plus grands seront plus utiles pour les grandes surfaces, comme les fermes, où vous devez couvrir plus de terrain rapidement.

Différence Entre Une Motobineuse Et Un Motoculteur ?

J’en ai déjà parlé dans l’article « Comment bien choisir sa motobineuse ? » mais pour faire simple, une motobineuse et un motoculteur sont fondamentalement la même chose, mais ils sont utilisés à des fins différentes.

Tous deux servent à préparer la terre pour la plantation, mais ils ont des usages différents.

Le motoculteur retourne le sol pour briser le durcissement et faciliter le drainage. Un motoculteur travaille la terre plus en profondeur, il s’agit d’un vrai travail de labour. À savoir aussi qu’il possède des roues sur les côtés, et que son poids reste bien plus lourd qu’une motobineuse.

À l’inverse, une motobineuse effectue un travail de la terre plus de surface et évite un travail de binage manuel. Elle ameublit le sol pour pouvoir le travailler à la main. Elle facilite la vie afin de créer un potager d’une taille raisonnable.

Motobineuse électrique sans fil

Le prix est aussi différent, un motoculteur est pour une utilisation plus professionnelle et est plus cher.

On résume :

  • motobineuse fait pour petites surfaces, travail de potager
  • motoculteur fait pour grandes surfaces (entre 500 et 3 500 m²), travail de labour

Vos Besoins

Quel type de sol avez-vous ? Sera-t-il destiné uniquement à votre usage personnel ou l’utiliserez-vous également pour le jardinage ? Les réponses à ces questions vous aideront à faire le bon choix.

Quel Est Votre Type De Sol ?

Vous devez penser au type de sol sur lequel vous allez travailler et à la puissance qu’il requiert. Par exemple, si votre sol est composé d’argile très lourde, il nécessitera plus de puissance qu’un sol plus léger comme le sable ou le limon.

Assurez-vous que le moteur a suffisamment de puissance avant d’acheter un motoculteur conçu pour les sols légers si vous comptez travailler sur des sols plus lourds.

 
Motoculteur labourage

Quel Type D’usage ?

Dans le cas où vous avez l’intention de faire un aménagement paysager/jardin sérieux, vous aurez besoin d’un motoculteur puissant qui peut gérer un sol dur et des racines. Par contre, si vous n’avez besoin que d’un outil petit et léger pour un usage personnel, il existe de nombreuses options moins coûteuses, mais qui permettent de faire le travail de manière satisfaisante.

Vous devez aussi tenir compte de la taille et du poids de votre machine. Dans le cas où vous prévoyez d’utiliser souvent votre motoculteur, cherchez-en un avec un moteur puissant qui a assez de puissance pour gérer les gros travaux.

Si vous souhaitez quelque chose de plus compact et léger, choisissez un modèle facile à transporter d’un endroit à l’autre sans prendre trop de place dans votre garage ou votre abri.

Ou vous pouvez acheter une brouette motorisé qui pourra vous faciliter la vie !

Caractéristiques De L’appareil

Type De Motorisation

La motorisation d’un motoculteur est très importante. Il est si puissant qu’il n’existe pas (à l’heure où j’écris ces lignes), de motoculteur électrique.

En effet, pour effectuer le travail de labour d’un motoculteur, un moteur électrique ne tient pas la route. Il s’agit donc de moteurs essence ou diesel.

Les moteurs à deux temps ont tendance à être remplacés par des moteurs à quatre temps, car ces derniers sont plus durables et plus puissants. Avec un moteur plus gros, il est moins nécessaire de le faire tourner à grande vitesse, ce qui lui permet de durer plus longtemps. En fait, les moteurs à quatre temps sont préférés en raison de leur niveau sonore réduit et de leur fonctionnement plus confortable. La majorité des moteurs des motoculteurs produisent entre 5 et 12 CV, mais la plupart des marques proposent des modèles entre 6 et 7 CV. 

Motoculteur thermique

Bien que la plupart de ces modèles aient la même puissance, la plus grande cylindrée de la machine se traduit généralement par un couple plus important et réduit la tension sur le moteur.

Pour se faire une rapide idée :

  • puissance inférieure à 6 ch = surfaces inférieures à 1500 m²
  • puissance supérieure à 6 ch = surfaces supérieures à 1500 m²
Type de motorisation

Cette infographie est entièrement libre de droit : partagez-la à vos amis, à vos lecteurs… à volonté (avec attribution merci !).

Ergonomie De L’outil

Si vous comptez utiliser votre motoculteur tous les jours, il est essentiel qu’il présente une bonne ergonomie afin que vous puissiez travailler sans aucune gêne ni fatigue.

Poignées : Le motoculteur doit être confortable à utiliser pendant de longues heures et il ne doit pas causer de tensions dans le dos ou les bras. Les poignées doivent être réglables afin de pouvoir être ajustées en fonction de la taille de l’utilisateur. Les mancherons réversibles sont aussi très utiles !

Motoculteur

Poids : Si vous voulez utiliser votre motoculteur durant de longues heures, choisissez-en un avec un châssis léger, car il réduira la fatigue lorsque vous travaillerez avec une charge lourde. Il existe souvent plusieurs types de séries :

  • série légère
  • série medium
  • série lourde

Vitesses : Si vous souhaitez pouvoir utiliser votre motoculteur pour tout, des petits travaux sur un sol meuble aux grands projets sur un sol dur, assurez-vous d’en choisir un avec plusieurs vitesses. En général ça va de 1+1 à 4+3.

Système De Transmission

Le type de transmission est l’un des facteurs les plus importants dans le choix d’un motoculteur. Le type de transmission a une incidence sur la facilité d’utilisation, les performances et l’entretien.

À savoir : cette partie n’est uniquement quand vous utilisez des fraises montées sur le motoculteur, et qu’il n’y a plus de contrepoids, roues et charrue.

Parlons en détail de chaque type de transmission :

Courroie

Un motoculteur à courroie est doté d’un moteur qui entraîne une boîte de vitesses qui fait tourner une courroie reliée à la lame. Il s’agit d’un type de transmission courant pour les petits motoculteurs, car il est simple et nécessite généralement moins d’entretien que les autres types.

Courroie Et Chaîne

Un motoculteur à courroie et chaîne est doté d’un moteur qui entraîne une boîte d’engrenages qui fait tourner une courroie reliée à la lame du motoculteur, laquelle entraîne à son tour une autre boîte d’engrenages qui fait tourner une chaîne reliée à la lame. Ce système fournit plus de puissance qu’un système à courroie seule, mais nécessite également plus d’entretien.

Courroie Et Engrenages

Un système à courroie et engrenages est similaire à un système à courroie seule, mais avec une boîte d’engrenages supplémentaire qui fait tourner les courroies et les chaînes reliées au timon. Ce système propose encore plus de puissance qu’un système à courroie et chaîne, mais nécessite encore plus d’entretien.

Engrenages À Bain D’huile

Un système d’engrenages à bain d’huile utilise des engrenages enfermés dans de l’huile.

Les engrenages à bain d’huile conviennent bien à ceux qui veulent quelque chose d’assez puissant pour des projets à grande échelle, comme retourner rapidement de grandes surfaces de terre ou creuser des trous profonds dans un sol rocheux sans craindre de faire surchauffer leur moteur.

Besoins Spécifiques Et Options

Les Roues Agraires, Atout Du Motoculteur

Les roues agraires, atout du motoculteur, sont la force motrice de votre motoculteur.

Elles doivent être suffisamment grandes pour supporter le poids d’un motoculteur et aussi suffisamment larges pour empêcher le motoculteur de s’enfoncer dans le sol meuble. Souvent, on peut y rajouter du poids afin d’être sûr qu’elles soient assez lourdes.

roue Motoculteur

Charrue, Oui, Mais Laquelle Choisir ?

Le choix d’une charrue n’est pas facile, il existe de nombreux types et modèles différents.

Le type de charrue le plus courant est la charrue simple. Elle est composée d’une lame ou soc, qui se déplace verticalement. La forme du versoir détermine la quantité de terre retournée par la charrue.

Charrue simple

Une charrue brabant possède deux socs qui pivotent autour d’un point d’appui près de l’endroit où ils touchent le sol. Cela leur permet de pénétrer plus profondément dans le sol que les autres charrues et de retourner plus de terre.

Charrue brabant

La charrue vigneronne n’a qu’un seul soc, mais elle possède deux ailes qui se replient lorsqu’elle coupe le sol. Elles permettent d’effectuer un labour dans les deux sens, ce qui est non négligeable sur grand terrain.

Charrue vigneronne

Contrepoids, Indispensable ?

Le contrepoids est un élément important de tout motoculteur, car il permet d’équilibrer la machine afin qu’elle ne se renverse pas lors de son utilisation (avec utilisation d’accessoire à l’arrière).

Lorsque vous choisissez un motoculteur, assurez-vous qu’il dispose de contrepoids suffisants pour ne pas basculer. Cela vous permettra de manœuvrer plus facilement.

L’entretien

Les motoculteurs sont un outil indispensable pour les jardiniers qui cherchent à maintenir un jardin sain et productif. Avec un bon entretien, les motoculteurs peuvent durer des années et des années. Voici comment vous pouvez faire en sorte que votre motoculteur fonctionne au mieux tout au long de la saison.

Remplacement De L’huile Et Des Filtres

La vidange de l’huile et le remplacement du filtre sont des opérations d’entretien essentielles qui doivent être effectuées régulièrement. Ils empêchent le moteur de surchauffer, ce qui peut l’endommager.

Pensez aussi au filtre à air, qu’il faut nettoyer fréquemment et changer périodiquement, tout comme les bougies.

Nettoyez Votre Motoculteur Après Utilisation

Lorsque vous avez fini d’utiliser votre motoculteur, assurez-vous de nettoyer tous les débris laissés par la machine. Vous éviterez ainsi d’obstruer les lames et augmenterez l’efficacité de votre motoculteur lors de ses utilisations ultérieures.

Vérification Des Courroies Et Des Flexibles

La vérification de l’usure des courroies et des tuyaux est également une partie importante de l’entretien d’un motoculteur. Vous remarquerez peut-être qu’une ou plusieurs courroies se sont effilochées ou usées après plusieurs utilisations de votre machine ; c’est normal et il ne faut pas s’inquiéter, sauf si l’usure ou l’effilochage est important.

Souvent, le remplacement de ces courroies toutes les quelques années permet à votre machine de fonctionner sans problème et de ne pas avoir à payer des réparations coûteuses.

Autres Conseils

Utilisez un stabilisateur de carburant si vous stockez votre motoculteur pendant une période prolongée sans l’utiliser fréquemment. Le stabilisateur de carburant empêche le carburant de se détériorer à la suite d’un stockage prolongé, de sorte que lorsque vous utilisez à nouveau votre motoculteur, il démarre facilement sans problème.

Faites fonctionner votre motoculteur au moins une fois par saison si possible, même si vous l’avez bien entretenu pendant le stockage, car cela permet de lubrifier correctement toutes les pièces mobiles.

Coût De L’appareil

Le coût d’un motoculteur varie énormément en fonction des besoins que vous avez, car la gamme proposée par tous les constructeurs est très large. Cela oscille de 700 à 4500 €.

De façon générale, un bon modèle polyvalent tourne autour des 1100 €. Après cela dépend beaucoup de la quantité d’accessoires proposés ou non avec le produit, cela jouera énormément sur son prix final.

Conclusion

Dans cet article, vous avez appris tous les éléments à prendre en compte lors de la recherche d’un motoculteur. Comme d’habitude, vos besoins restent LE critère de choix. Cela reste le plus important afin de bien choisir le motoculteur le plus adapté.

Guide D'achat

Cette infographie est entièrement libre de droit : partagez-la à vos amis, à vos lecteurs… à volonté (avec attribution merci !).

Téléchargez là en PDF version haute qualité juste ici !

FAQ

Il existe trois principales alternatives au labourage d’un champ, les techniques culturales simplifiées, le semis direct et le strip-till.

Un motoculteur de 6/7 CV avec charrue brabant, 4 fraises est l’idéal.

Le meilleur moment pour utiliser votre motoculteur est lorsque le sol est sec et qu’il ne fait pas trop froid dehors.

Si vous utilisez un motoculteur, le meilleur moment de l’année pour le faire est à la fin du printemps, avant qu’il ne fasse trop froid.

Le moteur 4 temps est le plus polyvalent, fiable et durable.