Comment bien choisir sa scie à bûches en 5 étapes ?

icone-simply-jardin
Comment bien choisir sa scie à bûches en 5 étapes ?
🖊️   Dossier réalisé par Matthieu – Maj : 06/2022

Je suis sûr que vous avez déjà remarqué qu'il existe une quantité énorme de scies à bûches sur le marché actuel. Comment choisir la bonne scie à bûches ? Quelles sont ses principales caractéristiques ? Qu'est-ce qui est le plus important ?

Avec l'aide de cet article, je vais essayer de donner des réponses à toutes ces questions.

Scie à bûche

Qu'est-ce qu'une scie à bûches ?

Une scie à bûches est une scie portable utilisée pour couper le bois en bûches ou pour fendre le bois (bien que la fendeuse soit plus adaptée). Les scies à bûches sont devenues plus populaires auprès des propriétaires qui veulent couper du bois de chauffage pour leur cheminée ou poêle à bois (sans se casser le dos avec une tronçonneuse et un chevalet).

Pourquoi une scie à bûches ?

Une scie à bûches est conçue pour faciliter et sécuriser votre travail lorsque vous devez couper une buche ou fendre du bois pour chauffer votre maison. La plupart des scies à bûches sont assez légères, ce qui vous permet de les transporter d'un endroit à l'autre sans trop d'effort. Mais il est bon de savoir que même si son poids reste modérée, la plupart des modèles sont maintenant équipés de roues ou de poignées, ce qui facilite encore plus leur déplacement.

Alors, comment choisir la bonne une scie à bûches ?

Étape 1 - Vos besoins

Le choix de la bonne scie à bûches peut être une tâche difficile. Si vous souhaitez couper des bûches pour le bois de chauffage ou pour réaliser un projet, vous devez prendre en compte ce que vous allez couper et à quelle fréquence.

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir la meilleure scie à bûches en fonction de vos besoins :

À quoi va servir votre scie à bûches ?

Réfléchissez au type de bois que vous allez couper et à la fréquence à laquelle vous allez le faire. Si c'est uniquement pour le bois de chauffage, vous n'avez pas besoin d'une machine portable, mais d'une machine facile à utiliser et à ranger. Si c'est pour un projet plus gros, envisagez d'acheter un modèle plus cher qui offre un contrôle plus précis de la profondeur de la lame et des réglages d'angle.

Et envisagez peut-être d'acheter une brouette motorisée qui vous aidera à déplacer tout ce bois. Nous y avons dédié un article complet. 

Scie à bûches thermique

Avez-vous besoin d'une machine portable ou préférez-vous une machine fixe ?

Une scie portative est généralement moins puissante que son homologue fixe (bien qu'il y ait des exceptions). Les machines fixes peuvent être coûteuses, mais elles offrent plus de puissance et de précision que les modèles portables en général. Tous ces facteurs détermineront le type de scie que vous achetez.

Étape 2 - Caractéristiques de l'appareil

Type de motorisation

Il existe deux types de motorisation : électrique ou thermique. Le premier type a une puissance élevée et peut être utilisé dans toutes les conditions météorologiques. Néanmoins, ils ne sont pas adaptés à des travaux tels que la coupe de troncs d'arbres épais, car leur couple est faible à basse vitesse.

Les modèles à essence sont plus adaptés aux travaux lourds parce qu'ils ont un couple élevé à faible vitesse. En outre, les moteurs à essence fournissent une puissance élevée à haute vitesse, ce qui leur permet de couper rapidement de grandes pièces de bois.

Je conseille souvent au minimum 2000/2500W (électrique) ou 50/65 cm³ (thermique) pour le moteur afin de n’avoir aucun soucis avec votre scie.

Cette infographie est entièrement libre de droit : partagez-la à vos amis, à vos lecteurs… à volonté (avec attribution merci !).

Ergonomie de l'outil

Vous devez vous assurer que vous choisissez une scie à bûches qui est confortable à utiliser et qui ne fatigue pas votre dos lorsque vous l'utilisez pendant de longues périodes.

Il faut donc vérifier que le banc de découpe est assez long. Pensez d’ailleurs à contrôler qu’il dispose d’un carter de sécurité et d’un coupe-circuit, ce qui n’est pas négligeable pour la sécurité.

Système de transmission

Le système de transmission fait référence à la manière dont le moteur entraîne la lame en rotation en la reliant directement ou indirectement par des engrenages ou des courroies. La transmission directe signifie qu'il n'y a pas de boîte de vitesses entre le moteur et la lame, tandis que la transmission indirecte comporte au moins une boîte de vitesses.

Ici, c’est simple, c’est toujours du direct. 

Stockage de l'outil

Lorsque vous choisissez une scie à bûches, vous devez vous assurer qu'elle dispose d'un espace de stockage suffisant pour la machine, mais aussi pour les éléments d'entretien tels que l'huile et le lubrifiant. 

Ainsi que pour les pièces de rechange telles que les lames ou les cordons si nécessaire pendant l'utilisation ! 

On est bien d’accord que l’idée, c’est que tout cela ne finisse pas dans la maison !

Étape 3 - Besoins spécifiques et options

Capacité de coupe 

Il est aussi important de connaître le diamètre de coupe, car il déterminera la quantité de travail que vous devrez fournir à chaque coupe, ainsi que la rapidité avec laquelle vous pourrez parcourir votre pile de bûches !

La capacité de coupe d'une scie à bûches reflète la taille de la section de bois que vous pouvez couper. Elle peut vous permettre d'éviter un achat qui ne répond pas à vos besoins. 

 

Voici un résumé des capacités de coupe des lames en fonction de leurs diamètres :

  • Diamètre de 40 cm = capacité de coupe de 13/17 cm maximum
  • Diamètre de 50 cm = capacité de coupe de 15/19 cm maximum
  • Diamètre de 60 cm = capacité de coupe de 19/23 cm maximum
  • Diamètre de 70 cm = capacité de coupe de 23/27 cm maximum
Lame de scie à bûches

Étape 4 - L'entretien

La première chose à faire est de nettoyer la scie avant et après chaque utilisation.

L'entretien d'une scie à bûches est essentiel pour sa longévité et ses performances. Les scies à bûches ne sont pas seulement coûteuses, elles doivent aussi être entretenues avec le plus grand soin.

L'une des parties les plus importantes de cet entretien est la lubrification. L'huile de la chaîne et du pignon doit être changée tous les quelques mois ou toutes les semaines si vous utilisez souvent votre scie à bois. Cela permet d'éviter la rouille et d'assurer le bon fonctionnement de la machine.

L'affûtage de la lame est un autre élément important d'un bon entretien. Si vous ne l'affûtez pas régulièrement, elle s'usera rapidement et endommagera votre scie lorsque vous recommencerez à l'utiliser.

Étape 5 - Coût de l'appareil

Quand vous êtes prêt à faire votre premier achat, il peut être tentant d'aller jusqu'au bout et d'acheter la meilleure scie à bûches que vous pouvez trouver. Mais avant de le faire, il est important de réfléchir à l'utilisation que vous ferez de votre scie à bois et à la fréquence à laquelle vous l'utiliserez.

Si vous prévoyez de n'utiliser votre nouvelle scie à bois qu'une ou deux fois par an, il n'est peut-être pas utile de faire des folies pour un modèle haut de gamme. En revanche, si vous prévoyez d'utiliser votre nouvel outil tous les week-ends pendant les mois d'été ou même toute l'année, l'investissement dans une scie à bois de haute qualité est probablement une bonne idée.

Vous devez ensuite déterminer si vous avez besoin d'une scie à bûches électrique ou thermique.

Et enfin, au moment de choisir votre nouvel outil, prenez en considération l'importance que vous accordez aux dispositifs de sécurité. Certains modèles sont équipés de protections de sécurité des deux côtés de la lame, qui empêchent toute blessure, même si quelqu'un heurte accidentellement la lame en travaillant avec les mains à proximité (ou pire encore, en essayant d'attraper autre chose).

À savoir : les prix pour ces outils oscille entre 250 et 1200 €.

Conclusion

J'espère que ce guide vous aidera à choisir la meilleure scie à bûches pour vos besoins. N'oubliez pas de le partager avec vos amis, si vous l'avez aimé !

Guide d'achat

Cette infographie est entièrement libre de droit : partagez-la à vos amis, à vos lecteurs… à volonté (avec attribution merci !).

FAQ

Une scie propre et correctement lubrifiée coupera plus vite, plus facilement et durera beaucoup plus longtemps. Lorsque vous utilisez la scie, vérifiez de temps en temps le trou de graissage dans la protection de la lame et ajoutez de l’huile si nécessaire. Huilez la lame avec parcimonie avec une huile pour machine de haute qualité ou une huile 3 en 1.

Après toutes les 20 heures d’utilisation, donnez à votre lame de scie un bon nettoyage et une bonne lubrification. Enlevez toute la poussière, la saleté et les débris de la lame en soufflant de l’air comprimé par la fente de la lame, ou en la lavant à l’eau savonneuse si nécessaire. 

Assurez-vous que toutes les surfaces sont complètement sèches avant d’appliquer un lubrifiant pour éviter la rouille ou la corrosion. Essuyez l’excès de lubrifiant avec un chiffon propre après l’avoir appliqué pour vous assurer qu’il ne se dépose pas sur les pièces qu’il pourrait endommager (par exemple, les connexions électriques).

Un entretien régulier est essentiel pour que votre outil fonctionne au mieux de ses performances : Vérifiez que les vis ne sont pas desserrées avant chaque utilisation ; resserrez-les si nécessaire.

Nettoyez l’excès de graisse ou de saleté sur les engrenages et autres pièces mobiles avec une bombe de dégraissant sur un chiffon doux.

Tout d’abord, nettoyez toute la rouille de votre lame de scie avec de la paille de fer ou une brosse métallique sur votre perceuse. Ensuite, fixez du papier de verre (grain 100) à votre perceuse et commencez à poncer la zone où la rouille s’est formée sur votre lame de scie jusqu’à ce que toute trace de rouille ait disparu de la surface du métal. Veillez à ne pas aller trop profondément dans le métal, car cela pourrait endommager l’outil ou affaiblir sa structure au point qu’il se casse lors de son utilisation ultérieure.

Ensuite, enlevez toute la poussière et les débris restants.

Petit tip: Avant de ranger vos outils pendant un certain temps (plus d’une semaine), enduisez toute la surface des deux côtés de chaque lame d’un spray antirouille. Cela empêchera la rouille de se former lorsqu’elles ne sont pas utilisées et empêchera également la saleté de s’accumuler sur les lames durant le stockage.